Accéder à votre espace
client ou partenaire

Vous avez votre identifiant

Entrez le mot de passe

> Pas d'identifiant ?

Recyclage ordinateur

Qui peut effectuer le recyclage d’ordinateur ?


Le recyclage d’ordinateur est un geste éco-responsable et qui offre des avantages économiques indéniables. Cependant, compte tenu de la complexité et de la délicatesse de ce type d’opération, il doit être confié à des experts qui procèderont à la tâche dans les règles de l’art et suivant les normes de sécurité environnementales en vigueur.


Entreprise de recyclage de DEEE réputée basée à Paris, Cycladis enlève et recycle ou élimine des déchets de toute nature : le recyclage de cartons, le recyclage de gobelet plastique, canettes, le recyclage de consommables de bureau, le recyclage de déchets informatiques, le recyclage de déchets électroniques, entre autres des piles, des appareils mobiles (téléphones, tablettes…), des ampoules, des appareils photo, etc. Depuis 1996, Cycladis est le partenaire idéal d’une grande variété de structures, entreprises, collectivités, administrations. Cycladis s’occupe de vos DEEE professionnels ; ainsi, vos salariés peuvent travailler sereinement.


Pourquoi recycler les ordinateurs ?


Avec le développement effréné des nouvelles technologies aujourd'hui, nos appareils électroniques, en particulier nos ordinateurs personnels, deviennent très rapidement obsolètes.


La vitesse et la puissance de traitement, la mémoire vive (par exemple la RAM), l’espace de stockage (disque dur), les cartes son et graphiques, la résolution de l'écran… Les composants matériels sont constamment améliorés et leur fabrication exige plus de ressources et d’énergies.


Et ces évolutions technologiques sont de plus en plus abordables avec le temps. En effet, ce qui coûtait plusieurs milliers d’euros il y a plusieurs années est maintenant accessible pour un prix bien moins inférieur.


Il n’est donc pas étonnant que les ventes de nouveaux ordinateurs dans le monde aient littéralement explosé au cours de la dernière décennie, et en particulier à l’ère du tout numérique. Les statistiques vont d’ailleurs dans ce sens. Dans certaines parties du monde comme les pays développés, le nombre de ménages équipés d’ordinateurs est particulièrement élevé. Par exemple, selon une enquête réalisée en 2006 par l'Infocomm Development Authority de Singapour, 78 % des ménages dans ce pays possèdent au moins un ordinateur, et ce chiffre a augmenté depuis. En France, le taux de détention avoisine les 77 % en 2013, soit près de 21,4 millions de foyers.


Face à une telle surconsommation d'ordinateurs et de consommables informatiques (imprimantes, écrans d'ordinateur, etc.), la production de déchets électroniques (DEEE) a fortement progressé depuis les années 90.


De plus, il est maintenant souvent plus coûteux de réparer un ordinateur en panne que d’en acheter un neuf, ce qui n’arrange rien à la situation. Par exemple, en 2013, la France produit environ 22 kilos de DEEE par habitant, soit environ 1,3 million de tonnes par an.


Pourtant, les ordinateurs sont composés de près de 700 matériaux et produits chimiques qui sont nuisibles à l'environnement et aux êtres vivants, dont voici quelques exemples :

  • retardateurs de flamme bromés (RFB) qui sont utilisés dans les boîtiers en plastique et les câbles d'ordinateurs pour réduire l'inflammabilité des composants électroniques. Des études ont montré que ces produits affectent le système nerveux, la thyroïde et le foie chez les humains et les animaux ;
  • cadmium : présent dans les batteries rechargeables au nickel-cadmium des ordinateurs portables. Il est responsable de dommages sévères aux poumons (lorsque les vapeurs sont inhalées) et les reins ;
  • mercure : utilisé dans les moniteurs à écran plat, les tubes fluorescents… Il est connu pour réduire les capacités mentales, la fertilité et peut même être mortel en cas d’ingestion.

Jetés dans la nature, ces déchets électroniques, qui contiennent des ressources précieuses (fer, cuivre, alu…) mais surtout des centaines de produits toxiques, représentent donc un véritable danger pour l’environnement et pour les humains. C’est la raison pour laquelle le recyclage de ces DEEE, et particulièrement ceux provenant des ordinateurs, doit être une priorité pour tous les citoyens.


Cycladis : votre partenaire dans la gestion des DEEE


Cycladis, spécialiste du recyclage d’ordinateur, vous propose ses services pour valoriser vos déchets électroniques. En cas de renouvellement de votre parc informatique, nous pouvons assurer la collecte, l’enlèvement, le tri, le transport et le reconditionnement de vos appareils électroniques désuets, le tout à un coût maîtrisé.


Nous pouvons également assurer la gestion des autres déchets communément présents en entreprise. Nous nous engageons à garantir une entière transparence de nos prestations et assurer la traçabilité de tous vos déchets.


référencement google et agence web marketing par eGate Referencement
Recyclage ordinateur | Recyclage DEEE entreprise | Recyclage des DEEE | Recyclage gobelet plastique | Recyclage imprimante | Recyclage consommables bureau |
Recyclage déchets informatique |Recyclage piles | Recyclage ampoules | Recycler batteries | Recycler cartouche d'encre | Recycler imprimante | Recycler informatique |